À la une

AG du CHNSP (Coordination Soins Palliatifs Haute Normandie) le 28 juin 2016

Le rapprochement régional ne sera pas évident tant au niveau de l’ARS (Agence Régionale de Santé) qui doit prendre des décisions que pour les mises en place de « pratique » des établissements et personnels qui sont loin d’être harmonisées.
Nous avons noté que la CHNSP avait profité de son AG pour lancer les premiers groupes de travail avec pour objectif que les décisions à venir ne soient pas que « technocratiques » mais aussi et surtout dans l’intérêt du malade et de son accompagnement médical et hors médical.

 


Congrès de la SFAP (Société Française d’Accompagnement et de Soins Palliatifs)

Le congrès de la SFAP a eu lieu du 15 au 19 juin à Dijon.
2300 personnes y ont participé.
Le congrès a débuté par la projection du film « Ma compagne de nuit ». La réalisatrice a expliqué qu’elle voulait montrer que ce sont les « mourants » qui choisissent « qui » ils veulent pour les accompagner … et aussi que les accompagnants peuvent  « sentir » mieux ou autrement que les soignants « qui savent ».

En tant que bénévole, ce que j’ai pu retenir de plus marquant de ce congrès :
Il faut RESISTER quand on nous dit que c’est impossible :
. Résister à des normes qu’on veut nous imposer,
. Résister à la surmédicalisation de la fin de vie,
. Résister aux décideurs qui pensent que la fin de vie n’est que survie, et pas richesse.

Le Président de la SFAP  porte une attention toute particulière aux commissions qui vont mettre en pratique la loi autour des soins palliatifs.

Nos associations doivent innover créer, ne pas avoir peur de faire des erreurs, tout cela pour le bien des personnes en fin de vie.